Qualité de l'air dans les espaces de travail intérieurs : analyse des risques de la ventilation

Le 21/05/2019, l’arrêté royal modifiant le code sur le bien-être au travail concernant la qualité de l'air intérieur dans les locaux de travail a été publié. 

Il a été fixé que l'employeur doit s'assurer que les employés bénéficient d’une bonne qualité de l'air à l’intérieur, et qu'il doit effectuer une analyse des risques à cette fin. Cette dernière consiste en une inspection visuelle, le contrôle des installations et des documents et une enquête auprès des travailleurs. Si nécessaire, l’analyse sera complétée par des mesures et/ou des calculs. 

Par défaut, un volume de ventilation de 40 m³/h doit être fourni pour chaque personne présente. Il faudra sinon que la concentration de CO2 reste inférieure à 900 ppm durant 95 % du temps. Le débit peut être réduit à 25 m³/h par personne, ou la limite augmentée à 1200 ppm, mais uniquement si l'analyse démontre que le risque de contamination a été considérablement réduit. 

Les sources potentielles de pollution sont : revêtements de sol et de plafond, matériaux de construction, meubles, peintures, adhésifs, imprimantes, qualité de l’air extérieur, activités professionnelles...

Exergie se réjouit de vous aider dans la mise en forme de l'analyse de risques pour l’air intérieur. Avec vous, nous effectuons l'analyse et examinons les mesures à prendre, si nécessaire. 


L'importance de la ventilation : assez, mais pas trop !

Les débits de ventilation requis par l’A.R. sont relativement élevés. Une ventilation continue à 40m³/h pour l'occupation maximale d'un espace entraîne une importante perte d’énergie : d'une part en raison de la consommation électrique des ventilateurs, d'autre part par l'approvisionnement en air extérieur froid (ou chaud en été). Par conséquent, il est approprié de fournir un contrôle personnalisé, qui garantit une ventilation adéquate de l’espace, sans pour autant qu’il y en ait de trop. Surtout pour les nouveaux projets de construction, cela vaut la peine d'y penser !

PARTAGER CE MESSAGE:

Projets récents